Les 10 questions pièges en entretien d’embauche

Ou comment réussir son entretien d’embauche ?

Qui n’a jamais été confronté à une question piège lors d’un entretien d’embauche ? Certains ne s’en rendent même pas compte mais certaines réponses à certaines questions peuvent être lourdes de sens et de conséquences. Montrez au recruteur que vous avez réponse à tout, voici 10 questions qui vont vous permettre de préparer au mieux votre entretien.

 

·         Parlez-moi de vous. 

Cette question permet au recruteur d’analyser votre manière de vous exprimer (clarté, concision, qualité de l’information …). Il peut aussi vous demander comment les autres vous perçoivent, afin de savoir si vous êtes capable d’avoir un recul sur vous-même.

 

·         Pouvez-vous me parler d’une expérience professionnelle qui vous a plu ?

Faites attention à citer une expérience que vous avez réalisé dans le même domaine d’activité ou le même métier que l’entreprise pour laquelle vous postulez. Expliquez bien votre rôle. Ne parlez que des missions qui vous ont mis en avant et qui décrivent par ailleurs les qualités recherchées pour le poste convoité.

 

·         Parlez-moi d’une expérience professionnelle qui vous a permis de vous surpasser, de résoudre des problèmes et contourner des obstacles ?

Le recruteur cherche à savoir si les obstacles vous font peur, s’il peut compter sur vous et si vous n’allez pas baisser les bras à la moindre difficulté. Rassurez- le.

 

·         Pourquoi avez-vous choisie cette formation ?

Le recruteur veut connaitre ce que vous avez appris et par conséquent ce que l’on peut attendre de vous.

 

·         Aimez-vous le travail en équipe ?

Le travail d’équipe est quasi obligatoire au sein d’une entreprise. Le recruteur veut savoir si vous êtes capable de vous intégrer, d’être un élément moteur au sein de l’entreprise et si vous êtes capable de fédérer les employés autour de leur travail.

 

·         Savez-vous dire non ?

Le recruteur cherche à savoir si vous savez vous affirmer, si vous avez un pouvoir dans la prise de décision. Vous pouvez donner des exemples professionnels.

·         Quels sont vos loisirs / vos passions ?

Cette question sert à connaitre l’intégralité de votre personnalité. C’est-à-dire que, en sachant ce qui vous motive dans la vie, il va savoir si vous êtes une personne en quête d’aventure ou plutôt routinière, dynamique ou assez sédentaire… L’idée, pour vous défendre, est de donner une image positive de vous-même tout en restant professionnel.

 

·         Dites-moi 3 qualités et 3 défauts.

LA question que tout le monde a déjà rencontré lors d’un entretien, et surtout la plus compliquée. Pourquoi ? Parce que si trouver des qualités personnelles est un exercice relativement facile, a contrario, trouver des défauts en est un plus difficile. Alors comment réagir ?

Lorsque le recruteur vous pose cette question il s’attends à voir le recul que vous avez sur vous-même, mais aussi les risques qu’il prend en vous embauchant. Alors ne mentez pas, donnez de véritables défauts, mais sauvez-vous en mettant en avant les mesures mises en place pour corriger ces points faibles. Ces derniers seront gommés et votre prise en charge personnelle vous valorisera.

 

·         Avez-vous des exemples ?

Toujours justifier une compétence, une qualité, une idée par des exemples professionnels. Cela montrera que vous ne parlez pas dans le vent.

 

·         Pourquoi avoir quitté cet emploi ?
Encore une manière de connaitre ce qui vous motive et surtout quel est votre profil. Le recruteur cherche à savoir si vous êtes une personne en constante quête d’évolution, instable ou, au pire, manque d’ambition.

 

Vous êtes désormais armé pour un entretien d’embauche chargé de piège. N’oubliez jamais : Un entretien se prépare en amont et en aval. N’hésitez pas à noter toute les choses importantes sur vous (vos qualités, vos défauts, ce que vous a apporté chaque expérience professionnelle …) afin d’être vraiment prêt le jours J. A la fin de votre entretien, une fois chez vous, notez vos points forts et vos points faibles. Les questions qui vous ont posées problème, les moments où vous vous êtes senti mal à l’aise ainsi que les points positifs. Cela vous permettra d’être vraiment performant aux prochains entretiens